La Gazette du Net

Suivez l'actu de Netalis, ses partenaires et clients

Cap vers la 5G : Réponse de Netalis à la consultation ARCEP

Fidèle à sa culture de transparence vis-à-vis de ses clients et partenaires, Netalis publie pour la seconde fois une contribution aux consultations de l'ARCEP.

Secteur régulé en France par une autorité administrative indépendante (ARCEP), le marché des télécoms français est l’un des plus dynamiques et parmi les plus innovants du monde.

Son actualité est dense avec notamment le déploiement de la fibre optique par des opérateurs privés en zones urbaines complété par des réseaux d’initiatives publiques (RIP) dans les territoires péri-urbains et ruraux, ouvrant de nouvelles perspectives pour les opérateurs commerciaux.

C’est également le cas avec l’arrivée prochaine dans notre pays de la 5G ou 5ème génération de réseaux de téléphonie mobile… si l’on peut oser dire que nos équipements servent encore à téléphoner.

Dans ce contexte particulièrement évolutif, le régulateur sectoriel initie régulièrement des consultations publiques sur divers thèmes pour recueillir les avis des acteurs du marché puis prendre des décisions proportionnées en fonction de l’analyse de ces réponses et des propositions qui peuvent en découler. Et c’est précisément le cas une nouvelle fois avec la 5G.

  • Nouveaux usages : Promouvoir l’ouverture des réseaux 5G à tous

Génération de rupture, la 5G permettra un saut de performance des réseaux mobiles. Elle doit améliorer les débits, réduire les délais de transmission et accroître la fiabilité des communications. Le Gouvernement et l’Arcep ont fixé, dans la feuille de route de la France pour la 5G, l’objectif d’un déploiement commercial d’ici à 2020.

Netalis a souhaité s’impliquer, à son échelle, dans la régulation en apportant son point de vue à l’occasion de cette consultation publique.

Encore une fois, les diverses rumeurs de concentration d’acteurs puissants ou encore la possible sortie totale ou partielle du capital de l’Etat français de l’opérateur héritier d’un actif non-réplicable qu’est le Génie Civil, ne peut laisser indifférents les opérateurs alternatifs indépendants tels que Netalis qui participent – eux aussi – aux efforts d’aménagement numérique du territoire en étant clients des RIP et/ou en déployant lorsque nécessaire à l’échelle locale des infrastructures en propre.

Si la 5G devrait être un véritable facilitateur de la numérisation de la société, en ouvrant un nouveau champ d’innovation dans les usages (réalité virtuelle, véhicule autonome et connecté, ville intelligente, industrie du futur…), elle doit aussi profiter à tous les acteurs de l’écosystème à commencer par les opérateurs alternatifs qui oeuvrent pour stimuler la concurrence mais également répondre aux besoins spécifiques de connectivité des « verticales » de l’économie tels que l’énergie, la santé, les médias, l’industrie, l’agriculture et l’automobile.

Conscient qu’il était nécessaire de mieux valoriser notre filière professionnelle et afin de maintenir l’indispensable intensité concurrentielle qui fait la force du marché français des télécoms, Netalis a par ailleurs cofondé l’AOTA (Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs) aux côtés d’une vingtaine de confrères issus de diverses régions. Tous ces acteurs doivent pouvoir profiter d’un accès aux réseaux de nouvelle génération pour soutenir l’investissement par la location d’infrastructures et de services associés afin de produire des services de détail innovants pour le plus grand nombre.

Netalis soutient à ce stade la création d’un opérateur “pur-wholesale” (focalisé uniquement sur la vente en gros) sur les réseaux 5G pour des usages fixes et mobiles.

Car plus que jamais, face aux nombreux bouleversements engendrés par le numérique et grâce à leur taille humaine, les opérateurs alternatifs régionaux sont en première ligne pour accompagner l’évolution des usages du monde économique. Nous sommes convaincus que leur forte implication et leur dynamisme au sein des territoires sont des atouts considérables que le régulateur ne doit pas négliger – et même encourager – en prenant en compte leurs spécificités pour stimuler la croissance du marché français des télécoms B2B.

Article précédent
Arrêt du RTC : Votre zone est-elle concernée ?
Article suivant
Rejoignez-nous : Technicien(ne) Infrastructures Télécoms (H/F) (CDI)

Commentaires (0)

À lire aussi

Catégories

Les auteurs

Nous sommes toujours à votre disposition
Quels que soient vos besoins, ils ont certainement une solution.
Mentions légales & Crédits © 2015 - 2019, Netalis SAS. Tous droits réservés.