La Gazette du Net

Suivez l'actu de Netalis, ses partenaires et clients

Passez au SaaS : Le marketing digital et la communication à l’ère du Cloud

En matière de communication, la plupart des entreprises ont intérêt à être visibles le plus tôt possible auprès de leur audience. Vous trouverez ici une sélection des outils accessibles en SaaS qui peuvent faciliter vos opérations au quotidien.

En matière de communication, la plupart des entreprises ont intérêt à être visibles le plus tôt possible auprès de leur audience. De nombreux canaux existent et il n’est pas question ici de vous expliquer s’il vaut mieux adopter une stratégie de réseaux sociaux ou de relations presse.

Vous trouverez ici une sélection des outils accessibles en SaaS qui peuvent faciliter vos tâches “marcom” au quotidien…

  • Newsletter

Mailchimp : Difficile de passer à côté : la plupart des forums, blogs et autres sites marketing oublieront rarement de citer Mailchimp. Sa popularité n’est pas volée, avec un outil 100% SaaS qui commence à… 0 euro. La version gratuite est limitée à 2000 contacts et 12000 emails envoyés par mois, avec une personnalisé avancée des templates, ces modèles qui servent de base à la construction des envois. Pour plus de contacts et d’envois, ainsi qu’enlever le logo Mailchimp et accéder à des fonctionnalités comme l’automatisation et l’envoi différencié selon le fuseau horaire du destinataire, il faudra débourser 10 dollars par mois. La dernière édition, à 199 dollars, cible les agences et n’intéressera pas les TPE-PME. Gros inconvénient de Mailchimp à noter : il est entièrement en anglais.

SendInBlue : Pour avoir un logiciel en français, il faudra aller piocher du côté de la startup hexagonale SendInBlue. Le service est connu notamment pour son outil en marque blanche, mais son offre SaaS n’a rien à envier à Mailchimp. Sans compter qu’il promet que vos données sont hébergées en Europe. Côté tarif également, on apprécie la progressivité appliquée par SendInBlue. L’option de base est, là encore, gratuite, avec une différence de taille avec son concurrent : le nombre de contacts est illimité (mais 9000 emails par mois maximum, ce qui limite de fait). Une version à 5,49 euros permet de débloquer un peu les compteurs, avec 40000 emails maximum. On regrette cependant que pour supprimer le logo SendInBlue d’une newsletter, il faille débourser au moins 29 euros mensuels. Cette édition offre un bon compromis, avec des statistiques avancées.

phpListphpList est une solution alternative, certes anglophone à la base mais offrant une traduction dans une vingtaine de langues. On ne parlera pas tarif ici : s’il existe une version hébergée en mode SaaS sur phpList.com, avec ses tarifs propres, il s’agit en fait d’un logiciel open source. A ce titre, c’est la version à télécharger et à installer sur votre propre serveur distant qui nous intéresse. Plus difficile à mettre en place évidemment, mais une économie de long terme si vous avez un volume non négligeable de newsletters et une maîtrise totale de vos données. Oubliez les quotas de contacts, d’email ou les logos indésirables sur vos newsletters.

En alternatives…

Sarbacane est un autre acteur connu du marché français, écarté ici pour cause de positionnement tarifaire élevé. Peut-être justifié (notamment par un hébergement des données et un support 100% en France), mais peu adapté à une TPE-PME qui ne mise pas tout sur sa newsletter. A explorer si c’est un élément fondamental de votre stratégie.

Mailpro pourra intéresser ceux qui ont besoin de petits volumes, mais ne souhaitent aucune forme de publicité (ou de logo du logiciel d’envoi d’emails) sur leurs newsletters. Oubliez la version gratuite – de toute façon très limitée par rapport à la concurrence – et explorez la payante. Elle coûte 10 euros par mois pour un volume équivalent à Mailchimp mais a deux avantages : pas de logo, ainsi que des données hébergées en Suisse.

[Lire la suite page suivante]

  • Pages suivantes :
  • 1 |
  • 2 |
  • 3
Article précédent
Rejoignez-nous : chargé(e) d’affaires (H/F) services télécoms / IT B2B (CDI)
Article suivant
Netalis arrive sur tous les réseaux fibre de TDF

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi

Catégories

Les auteurs

Nous sommes toujours à votre disposition
Quels que soient vos besoins, ils ont certainement une solution.
Mentions légales & Crédits © 2015 - 2018, Netalis SAS. Tous droits réservés.